23 actualité(s)
Conférence 03 juillet
Conférence le 03 juillet 2015 08/06/2015
Conférence technique Alveotec le 21 Mars ...
Cette nouvelle conférence technique ... 27/02/2014
Conférence innovation fonderie le 7 juin ...
Elle s?organisera le vendredi 7 jui ... 27/05/2013
CONFERENCE TECHNIQUE Innovation Fonderie ...
Elle s?organisera le vendredi 7 jui ... 27/05/2013
Présent pour vous accueillir au salon MI ...
GRAVITEC et FTB seront présents au ... 08/10/2012
1 2 3 4 5
Actualités
Anodisation de l'aluminium
L’anodisation ou oxydation anodique sulfurique utilisée en fonderie d’aluminium en coquille par gravité consiste par voie électrolytique à former en surface une couche (d’Alumine) qui est le résultat de la combinaison de l’aluminium et de l’oxygène dégagé. L'épaisseur est fonction de la destination du produit final. Pour les usages courants à l'intérieur 5 micromètres sont suffisants, 10 µm pour l'extérieur, 20 µm pour le bord de mer et parfois plus.

Propriétés:
-il permet, avec des fonctions colorées, de renforcer l’aspect visuel en fonderie par gravité.
-il permet de modifier l’état de surface donc l’aspect.
-il améliore la tenue à l’usure et au frottement.
-Grâce au colmatage, une bonne tenue à la corrosion.
-La couche qui est formée est un isolant électrique.

Propriétés physiques
-dureté : 500 Brinells.
Caractéristiques de la couche
-son point de fusion est de 2000°C est celle de l’aluminium 658°C.

La coloration par absorption (cas pour le profilé alu):
-L’aluminium anodisé est plongé dans une solution de colorants, teintes possibles : jaune, marron, vert, violet, or, rouge, bleu.

L’elèctrocoloration:
-Après Anodisation, l’aluminium est plongé dans une solution de sels métalliques et est soumis à un courant alternatif.

Les principales anodisations sont :

*L'anodisation sulfurique (OAS):
Ce procédé permet de protéger efficacement les alliages légers contre la corrosion. Il permet l'obtention de couches épaisses et dans un but décoratif, des teintes très variées.

*L'anodisation chromique (OAC) Agrément aéronautique BF5
Ses avantages sont :
*Le traitement de pièces très tolérancées en raison de la faible épaisseur de la couche formée (de 2 à 7 microns).
*Mise en évidence des criques.
*Une bonne aptitude au frottement.
*Aucune attaque du métal par l'électrolyte en cas de rétention, contrairement à l'OAS.

L'anodisation dure (OAD):
Ce procédé électrochimique permet de recouvrir la pièce d'une couche ayant les propriétés suivantes :
*Bonne résistance à l'usure.
*Isolant électrique.
*Isolant thermique.